Moi, RONDE ATOMIQUE, j’ai repris le sport ;)

Faut- il être « belle » pour s’aimer ?
17 avril 2016
Je range, je trie, je jette donc je suis !
1 mai 2016
Show all

Moi, RONDE ATOMIQUE, j’ai repris le sport ;)

N’en déplaise aux préjugés, j’ai toujours été très sportive mais avec le temps, j’avais oublié… J’ai testé gymnastique et Basketball, j’ai pratiqué vélo et Water-polo, j’ai adoré natation, dance classique, moderne, africaine, contemporaine et j’aime le fitness sous toutes ses formes.

J’ai pratiqué intensément la danse jusqu’à 22 ans  puis je ne sais pour quelle raison, j’ai tout arrêté, puis j’ai repris, puis j’ai encore arrêté et cette année, je me suis remise au sport! Retour vers le futur à la salle de sport !

Alors comme j’ai toujours à cœur de vous faire partager les belles expériences, les expériences positives qui mènent au bien-être et à l’estime de soi, je me suis fixée un challenge, celui de persévérer et de vous donner envie !

A travers mon partage,  je vous donnerai régulièrement des nouvelles et justement, le premier article inspiré de cette reprise du sport vient de naître Clignement d'œil

Les 10 fausses idées sur le sport !

 

Black head woman with cool pattern on her hair.

1/ Ce sport n’est pas pour moi !

Très souvent, et surtout lorsque l’on est en surpoids, on s’imagine que beaucoup de sports ne nous sont pas accessibles. Alors ne nous voilons pas la face, il existe certains sports qui nécessitent un équipement et cet équipement n’existe pas dans toutes les tailles… J’ai eu un jour à tenter d’enfiler un harnais et malheureusement, visiblement il n’y avait pas ma taille … Donc par exemple, l’escalade, c’est un peu compliqué au delà d’un certain poids…  Alors oui, il y a quelques réalités physiques  qui empêchent de pratiquer certaines disciplines mais ce n’est pas propre au surpoids.

Au même titre que si vous avez un genou très fragilisé, vous n’allez pas choisir la course à pied ou que si vous avez 70 ans, vous n’allez pas commencer votre apprentissage par un cours d’aquabiking, eh bien pour le surpoids, c’est pareil, on fait des choix sportifs en fonction de ce que l’on a comme caractéristiques !

Par contre, je suis certaines que vous avez plus d’aprioris et de freins personnels qu’il n’en existe en réalité pour la majorité des sports !

Pour ma part, je pratique le fitness sur toutes ces formes ( Zumba, Step, LIA, Blueball, Bodyattack, Shebam, etc.), ainsi que l’aquagym également sous différentes formes et la natation. Je vous entends d’ici .. Ouhaou, elle a déjà un bon niveau physique !!

Alors je vais casser le mythe tout de suite car même si j’adore que l’on m’admire Sourire, je fais 40 kilos de plus que le poids que je devrais faire d’après les instances médicales, j’ai passé la quarantaine et cela fait plus d’un an que je n’ai pas marché plus de 500 mètres d’affilé.DSC07033 (2)

La différence n’est donc pas à ce niveau là entre vous et moi ! La différence c’est que moi j’ai poussé la porte d’un club de sport et que les coachs se sont mis au services de mes besoins et par l’inverse Clignement d'œil

 2/ La salle de sport c’est que du “m’as-tu vu” !

Je ne vais pas vous jeter la pierre car je suis la première à penser que dans les salles de sport, se côtoient les derniers strings ficelles à la mode et les muscles- gonflettes bodybuildés et décérébrés.

Alors on arrête tout de suite les clichés car effectivement, il existe une grande MINORITÉ de ce genre d’énergumènes en salle de sport mais ce n’est pas une excuse valable pour vous empêcher vous de faire du bien ! Et surtout, ce n’est pas vrai ! Dans la majorité des clubs, il y a des gens qui souhaitent rester en bonne santé, se sentir bien dans leur tête et bien dans leur corps .

N’est-ce-pas vous cette personne ?

Renseignez vous auprès de la structure en elle même, demandez à la visiter, faites le tour des infrastructures avec un responsable, faites une séance d’essai et surtout parlez de vos réticences au manager de salle, il saura répondre à vos questionnements. Si vous êtes dans la bonne structure vous le ressentirez rapidement. La salle de sport, c’est comme tout le reste, il y en a de bonnes et de moins bonnes.

Tout bon complexe sportif qui se respecte, pratique une éthique du “pour tous et avec tous “ et de la non discrimination.

La santé et le bien être c’est pour tout le monde sans distinction, d’âge, de sexe ou de poids !

  

3/ Tout le monde va se focaliser sur moi

Comment vais-je pouvoir affronter le regard des autres ? Je suis obèse et les autres vont se moquer de moi ? Là encore, je ne vais pas vous jeter la pierre car je sais mieux que personne que ces pensées nous rattrapent à un moment ou à un autre et surtout lorsque l’on est en souffrance. Mais encore une fois, c’est faux, la seule personne la plus encline à se moquer de vous, C’EST VOUS !

5756293347_a863f2503d_z_thumb.jpg

La majorité des personnes présentes aux cours se fiche totalement du fait que vous soyez là ou pas et n’imaginez pas que ces personnes n’ont pas aussi leurs propres complexes !

Quelle personne normale et dotée d’un minimum de cervelle pourrait se moquer d’une personne qui cherche à améliorer sa condition physique et mentale ??? Il y a bien plus de moqueries potentielles dans la rue que dans une salle de sport où chacun vient chercher à atteindre quasiment les mêmes buts !

 

D’ailleurs, souvent, le fait de se prendre en main suscite respect et bienveillance chez l’autre qui a à cœur de vous voir réussir dans ce que vous avez entrepris ! Franchement, ça fait cher l’abonnement annuel pour venir au sport uniquement dans le but de se foutre de la gueule de son prochain ! Vous ne croyez pas ?

4/ il n’existe pas de tenue de sport à ma taille

Eh bien là encore vous avez tout faux ! Ne me sautez pas dessus en hurlant Clignement d'œil Je n’ai pas dit qu’il y avait pléthore de choix et de modèles en grandes tailles ! Les fabricants en encore beaucoup beaucoup à faire dans le domaine…

11150333_806888432727229_7045008724493710150_n

D’ailleurs j’en profite pour soulevez une aberration, on ne sait jamais, si un grand manitou des vêtements de sport lit mon article et entend mon appel…  Partout, sur tous les médias, dans toutes les écoles, chez tous les médecins on nous vante du matin au soir les mérites du sport et notamment pour lutter contre le surpoids par contre, dès lors que l’on regarde les maillots de bain de marque Speedo ou Arena pour ne citer qu’elles, au dessus du 52 et bien, partez à la piscine à poil ! Et pour ce qui est des Reebok Adidas, Nike et autres incontournables, c’est pareil .. Au delà du XL, parfois double XL qui correspond péniblement à un 48, plus rien !!!

Quel dommage quand on est en surpoids de ne pas avoir accès à du textile de qualité et en grandes tailles ! D’autant plus lorsque l’on sait qu’aux Etats Unis, ces mêmes marques commercialisent de TRÈS grands tailles ! Drôle de conception du marketing…

Ceci étant dit mes chères atomiques, ce n’est pas pour autant que cela vous dispense de faire du sport. Décathlon, monte dans certains modèles au 3 voire 4XL, MS mode a lancé sa gamme sport, Kiabi a aussi ses modèles pour sportives en rondeur.

Ensuite, les marques de prêt à porter anglaises comme Evans, Yours font des modèles. Ulla Popken , La Redoute et  Blanche Porte ont des collections de maillots de bain qui montent bien en tailles …

Je vous cite ici les principales enseignes mais il en existe d’autres et SURTOUT, nul  besoin d’être à la pointe de la mode du sport pour faire du sport, un leggings et un tee-shirt font parfaitement l’affaire !

Pour la piscine, c’est plus compliqué d’y aller en leggings mais là encore, les marques que j’ai citées au dessus font des gammes.

Le fait que ce soit difficile ne veut pas dire que vous devez renoncer !

 

Fotolia_80799199_Subscription_Monthly_M

5/ C’est trop dure, je n’y arriverai pas

     Sport ne rime pas avec torture ! L’idée n’est pas de remporter un championnat d’ici 2 mois ou même d’être la plus performante du cours d’ici peu pour prendre une revanche sur je ne sais quoi ! L’idée c’est de se faire du bien !

Acceptez d’aller à votre rythme et surtout acceptez l’idée que les premiers cours ne seront certainement pas à la hauteur de vos ambitions ! Et peut être même les suivants, selon si vous êtes du genre à placer la barre trop haute ou pas !

Si vous faites la guerre avec votre corps, il vous le rendra ! Le sport n’est pas un acte de violence, c’est un acte de bienveillance envers soi ! Il faut donner le maximum de soi dans l’effort mais sans se faire souffrir à outrance !

Vous avez démarré une discipline sportive dans le but de soigner votre bien être et le bien être ne s’obtient pas par la maltraitance !

Même dans un cours collectif, il est tout à fait possible d’adapter la séance à votre profil en présence de personnes beaucoup plus aguerries que vous ! Un bon prof de fitness par exemple, dans le cadre d’un cours de cuisses/ abdos/ fessiers dit CAF, vous proposera plusieurs options pour un même exercice dès lors qu’il verra les “difficultés” de chacun. Un même exercice peut se pratiquer avec des niveau de difficultés différents et pour autant ne rien perdre en efficacité . Et surtout, cela aura le mérite de ne pas vous perdre vous et de garder votre motivation intacte !

Il n’y a pas de honte ou de mal à faire 5 minutes de vélo là où vous croisez des personnes qui font une demi heure sans s’arrêter ! On s’en fout ! Le centre d’intérêt pour vous c’est vous et c’est pas vous par rapport à l’autre, c’est VOUS et vous seule Clignement d'œil

Et surtout  mieux vaut 5 minutes que rien du tout !!

Fotolia_77550047_Subscription_Monthly_M

6/ Le sport c’est pour perdre du poids OU le sport ça fait pas perdre de poids !?

Alors bien évidemment, si après chaque séance, vous engouffrez un demi sanglier, c’est sur le sport ne fait pas pas perdre de poids . Et puis d’une certaine façon, c’est vrai que le sport en lui même ne fait pas fondre s’il n’est pas inscrit dans une démarche globale de bien être. Par contre, le sport avec une pratique régulière à la semaine, à raison de séance de 45 minutes a une incidence sur la perte calorifique et sur le développement de la masse musculaire donc en tout état de cause, c’est plutôt un concept attrayant.

De toute façon, la principale problématique n’est pas l’amaigrissement  ! Faire du sport c’est donner de la considération à son corps, c’est prolonger sa longévité, c’est sécréter des hormones de “zenittude”, c’est une hygiène de vie au même titre que vous vous brosser les dents tous les jours et que vous vous douchez quotidiennement !

C’est également être tournée vers l’extérieur car au sport on fait des rencontres, on partage avec d’autres, on échange et cela fait du bien et encore plus de bien si vous êtes plutôt isolée.

J’ai par exemple rencontré une personne de 55 ans, licenciée dans des conditions très discutables et qui après une dépression a décidé d’entamer une démarche vers la salle de sport et ce, principalement pour sortir de son isolement tout en faisant du bien à son corps !

Le sport c’est de la bienveillance avec des bénéfices sur le long terme. Quand vous renforcez votre mental et  vos muscles c’est tout votre corps qui en tire les bénéfices

7/ Il faut que je trouve une copine pour “se motiver à y aller à deux “

Alors ça c’est le truc auquel on croit tous à un moment donné et qui est presque le plus bidon ! Combien de fois je me suis inscrite au sport avec une copine et dès lors que elle abandonnait en cours d’année et bien moi dans la foulée, j’arrêtais aussi, incapable que j’étais de poursuivre sans elle… Ou alors, combien de séances se sont transformées en papotage intensif car c’était plus rigolo d’entendre les nouvelles du jour plutôt que d’étirer mes muscles ou éprouver mon cardio !

Fotolia_69091180_Subscription_Monthly_M.jpg

Il existe un temps pour tout. Le sport est une activité que l’on peut apparenter à la méditation et qui se pratique en étant tournée à l’intérieur de soi.

Désolée de vous décevoir mais l’initiative, la démarche, la motivation de faire du sport est un acte personnel et qui s’accompli par soi, pour soi et avec soi !

Je ne dit pas que vous ne pouvez pas vous laisser accompagner par une copine ou retrouver une copine de temps à autre sur place. De toute façon, sur place, vous ferez des connaissances c’est certain ! Ce que je vous dis, c’est que si vous cherchez consciemment ou inconsciemment une béquille car votre motivation interne n’est pas assez construite, vous arrêterez le sport à la première occasion.

Evidemment vous pouvez être encouragée et accompagnée psychologiquement par la stimulation bienveillance de vos proches mais vous n’avez pas besoin de tuteur.

Si vous entamez une thérapie quelle qu’elle soit , vous êtes bien seule en séance non ? Et bien là c’est pour moi le même principe !

Alors évidemment ça peut faire peur, évidemment c’est une démarche qui peut avoir besoin d’être longuement mûrie mais c’est normal, ça fait parti du processus. Plus la démarche est construite plus elle a de chance de réussir . Je dirais même que la peur est un bon indicateur du sérieux de votre prise en charge. Et il y a une chose que je peux vous assurer, c’est que si vous franchissez seule cette montagne, le bénéfice que vous en aurez sera multiplié et sera sans commune mesure avec la démarche sous tutelle.

Votre accompagnateur dans le sport, c’est d’abord vous et c’est aussi votre coach,  votre meilleur partenaire. 

 

8/ C’est trop cher

Alors pour cet argument c’est à la fois oui et non et finalement non ! Faire du sport surtout en salle, cela a effectivement un coût. Mais on va se dire les choses dans les yeux et avec sincérité, c’est surtout une question de priorités.

A quelle place dans vos priorités mettez- vous le sport ? Finalement quelle est la valeur que vous attribuez à votre bien être et à votre santé ?

Piggybank and calculator. Isolated on white background

Piggybank and calculator. Isolated on white background

Vous trouvez cela un peu facile de détourner le problème ?  Je ne détourne pas le problème mais simplement, je le replace dans un contexte.

Votre budget n’est pas extensible mais au final, ne pouvez- vous pas envisager de dépenser entre 30 et 60 euros par mois pour votre être, pour ce que vous avez de plus cher, c’est à dire vous ?

Vous savez très bien que cette somme part très facilement dans une énième paire de chaussure ou dans un fastfood pour s’éviter la corvée de cuisiner ou encore dans un autre achat pas forcément de première nécessité.

L’idée c’est vraiment de se dire que votre capital santé vaut cette somme et que vous valez bien cette dépense. Vous n’avez pas de prix non ? alors la dernière paire de Nike à la mode pour votre fiston adoré, c’est pas forcément à faire passer avant vous Clignement d'œil

A l’étroit dans vos dépenses, il existe d’autres façons moins onéreuses de pratiquer une activité physique!

Les associations sont souvent “bon marché” et ne vous imaginez pas que la qualité des cours dispensés y est moindre ! Les profs qui travaillent en association sont de vrais coachs qui ont une fibre humanitaire et qui arrondissent leurs fins de mois par ce biais donc n’hésitez plus !

Ensuite, la marche ou le vélo en extérieur ou la natation nécessitent également un investissement très raisonnable et sont bénéfiques ! Toute activité physique est bénéfique !

Il vous reste également tous les cours sur les chaines sportives, les DVD ou vidéos sur Youtube qui sont totalement gratuits et majoritairement de qualité. Après, il est vrai qu’il faut trouver l’impulsion de faire du sport chez soi et ce n’est pas tout à fait la même chose que de sortir de son cocon en s’accordant un vrai temps pour soi …

9/ J’ai pas le temps

Croyez -vous que toutes les personnes qui fréquentent les salles de sport sont des inactifs sans enfants ? Des retraités, des chômeurs, des nantis, des célibataires sans aucune attaches familiales ?Fotolia_105755521_Subscription_Monthly_M

Non, bien sûr que non, alors pourquoi eux trouvent le temps et pas vous ?

Eh bien la réponse est la même que pour le point 8, une question de PRIORITE jumelée à la MOTIVATION, je n’ai pas parlé de volonté .

La volonté c’est pas un truc assez fort pour tenir dans le temps et puis j’aime pas cette idée qui prétend que les gens qui ne se “bougent “ pas ne sont pas volontaires.

C’est pour moi plus une question de motivations, c’est à dire trouver les moteurs intérieurs qui impulsent un mouvement que rien ne pourra arrêter et qui perdurera dans le temps.

Donc pour en revenir au manque de temps, c’est évidemment le problème de nos vies qui vont à 100 à l’heure mais ce n’est pas l’excuse acceptable…

A chaque problème sa solution et encore une fois, le sport peut se pratiquer chaque jour de la semaine et sous beaucoup de formes donc ne me faites pas croire que vous n’avez pas au moins 3/4 d’heure de libre 2 fois par semaine ?

D’ailleurs souvent, ce que je constate c’est que ce temps vous l’avez pour que vos enfants eux, puissent faire du sport ou pratiquer une activité , voire même votre conjoint mais pour vous alors là c’est tout de suite plus compliqué Clignement d'œil Donc nous sommes bien d’accord qu’il ne s’agit pas d’un problème de temps ?

Réfléchissez aux jours et aux créneaux horaires qui sont disponibles pour vous ou que vous pouvez rendre disponibles et sélectionnez l’activité qui correspond à cette latitude.

Un autre avantage lié à la salle de sport, c’est que si votre emploi du temps fluctue d’une semaine à l’autre, il y a toujours une activité et ce à presque toutes les heures donc si vous avez loupé votre jeudi habituel, rien ne vous empêchera votre vendredi libre d’aller y faire un saut et du coup votre régularité et votre motivation restent intactes !

10/ J’aime pas le sport

Alors ça pour moi, c’est le truc qui veut rien dire ! Il existe plus de 1400 disciplines recensées comme étant des pratiques assimilées au sport et vous vous allez me dire que dans ces 1400 “sports”, aucun de vous plait ??  “ »Vous n’aimez pas faire du bien à votre corps ? Ça c’est possible mais n’incriminez pas le sport, il n’y est pour rien…

Peut être n’aimez -vous pas jouer en collectif ou encore vous ne supportez pas les efforts trop cardio ? C’est concevable, mais faire du sport, encore une fois, ne signifie pas forcément suer eau et sang .

images-1_thumb.jpg

Les activités  moins physiques sont aussi des sports et sont bénéfiques pour votre bien être . Le golf, le tir à l’arc ou le pilate, de prime abord, ne vous paraissent  pas des plus physiques et pourtant vous seriez surprises de tous les bienfaits que ces disciplines ont en elles.

Partez de ce que vous aimez faire dans la vie, de vos centres d’intérêt et trouvez votre orientation sportive. Vous aimez l’eau, vous aimez danser, vous aimez respirer profondément, vous aimez travailler votre souplesse? 

Je n’ai aucune actions dans les salles de sport mais j’en reviens toujours à elles car je trouve qu’en en même lieu, on vous offre une belle amplitude de choix. Si vous choisissez un complexe qui possède à la fois des “machines”, des cours collectifs en salle, un bassin de natation et des cours collectifs en piscine, il me semble que vous avez là de quoi trouver votre bonheur ! et si en plus Sauna, hammam et jacuzzi sont là, alors là la récompense est au bout du tunnel non ?

Le sport à de multiples vertus donc à vous de savoir celles que vous voulez posséder.

Stressée, soucieuse, en conflit avec votre corps, en difficulté avec la nourriture, en bonne santé et envie d’y rester, en mauvaise santé et envie d’un soutien ? … Je ne peux énumérez toutes les bonnes raisons de faire du sport mais beaucoup beaucoup des maux dont souffrent nos âmes et nos corps peuvent être soulagés, accompagnés par une pratique sportive, alors faites en votre priorité à vous belles atomiques !

Donnez vous vos propres preuves d’amour avant d’attendre que l’autre ou les autres vous en donnent Sourire

Vous êtes votre meilleur capital et que vous vous plaisiez ou non, c’est une réalité alors prenez en soin, il vous le rendra au centuple !

BISOUS ATOMIQUEMENT SPORTIFS <3<3

Christelle 

4 Commentaires

  1. Coco Nut dit :

    Oui oui et encore oui. A 50 ans, 40 kgs de trop et n’ayant jamais été sportive du tout, contrairement à toi 😉 je découvre les joies du sport. Je me suis fait un ptit plaisir en prenant un coach sportif et j’ai découvert que j’avais des abdos, mazette !!
    Je n’ai pas significativement perdu de poids mais il a une balance magique qui fait des calculs magiques et là rien de magique, j’ai transformé une partie de ma graisse en muscles. Bon, je reste encore un peu feignante pour faire les exos à la maison « j’aime pô » les faire seule. Mais je prends du plaisir à me surpasser chaque semaine. Alors oui oui oui tout est possible tout est réalisable 😉

    • Christelle Garrido dit :

      Merci Coco pour ce beau témoignage très positif ! cela me fait très plaisir que mon article ait trouvé un écho en toi 😉
      Bravo et continue !
      Bisous

  2. Marc dit :

    Bravo pour cet édito bien pensé et positive attitude,40kg de trop moi je vois pas ou est le problème faut apprendre à s’accepter comme l’on est et la beauté n’est pas une question de poids
    On peut etre ronde et vivre comme tout le monde et faire du sport également
    Ma préférence a toujours été pour les rondes je ne m’en cache pas bien au contraire

    • Christelle Garrido dit :

      Bonjour Marc et merci pour ce témoignage plein de bienveillance et d’enthousiasme 🙂
      Lisez les filles et inspirez-vous !
      Belle journée à toi !

Laisser un commentaire

Ceci est une boutique de démonstration pour test, aucune commande ne peut être formulée Rejeter