METHODOLOGIE DU LYNCHAGE EN BONNE ET DUE FORME

cof
MA PULP V2
29 octobre 2017
woman-570421_1280
Quelle paire de lunettes pour ma frimousse ?
16 novembre 2017
Show all

METHODOLOGIE DU LYNCHAGE EN BONNE ET DUE FORME

baby-2709666_1920

A l’approche d’Halloween, certaines avaient décidé « une chasse aux sorcières » avant l’heure … Ou comment pratiquer un lynchage  public, dans les règles de l’art, sur Facebook …

Un matin, une bloggeuse, militante et un soupçon naïve, trouve dans son fil d’actualités Facebook, un post, relayé sur une page associative, sensée lutter contre la grossophobie. Ne cherchez plus ce post, il a depuis savamment été retiré de la page 🙂

La naïve  décide de partager cette information, qui apparaît sous forme de capture d’écran,  sur la place publique. Sa volonté est de dénoncer l’aberration des propos tenus dans ce post par un tiers, à l’égard des femmes en surpoids . En effet, la personne qui a écrit ce post relate une expérience de casting de mannequins rondes, pour un directeur artistique, et celui-ci lui demande apparemment de trouver des « belles rondes » pas « des tonneaux »…

Sur ce post, Le nom de la personne qui dénonce les propos grossophobes se trouve à peine masqué, Mais l’association précise que c’est une volonté de leur part car de cette manière, les personnes qui la connaissent, la reconnaîtront et pourront dialoguer avec elle pour en savoir plus sur le sujet.

Quelques jours après ce partage d’informations qui paraissait si important à la naïve bloggeuse. Ben oui, parce que dénoncer des propos discriminants c’est un acte engagé et militant. Elle était même fière la bloggeuse d’apporter sa pierre à l’édifice. Elle avait eu la sensation d’avoir accompli un acte citoyen et avait le sentiment qu’à son modeste niveau, elle faisait bouger les lignes pour la bonne cause !… Oui mais voilà…, c’était sans compter sur la bave vengeresse …

Tout à coup, un dimanche, elle reçoit des textos qui l’accusent d’avoir voulu lyncher une personne et d’avoir volé des propos qui avaient été tenus secrets sur un groupe Facebook… Ces messages proviennent de l’administratrice du groupe en question. La grande prêtresse de l’action punitive…

La bloggeuse, atterrée, ne comprend pas ce qui se passe, elle déplore le ton employé dans ce message très accusateur … Elle oscille entre colère et désespoir… Quelle est cette agressivité à son égard ??  Elle répond à son accusatrice par message retour. Puis, elle appelle la personne, puis elle laisse deux messages vocaux… rien n’y fait, ses demandes restent sans réponse…. Sa redresseuse de tords l’invective par Facebook mais refuse de lu parler en face a face…

Le verdict tombe : la méchante bloggeuse est accusée d’avoir voulu lyncher la personne qui a écrit le post et elle est une grande traîtresse car elle a volé les propose de cette même personne sur un groupe tenu secret…

 

OH LALA … mais quelle histoire… Dans la foulée, la pauvre fille découvre qu’elle a été radié du groupe et que plusieurs personnes lui manquent copieusement de respect sur sa page « c’est pathétique d’avoir fait ça, quel manque d’intelligence, ton attitude est à gerber, etc, etc. »

 Plusieurs personnes heureusement bienveillantes et également membres du groupe, lui transmettent les échanges dont elle est actuellement la cible, car elle ne peut forcément plus les voir…

La bloggeuse est devenue la femme à abattre, il faut l’emmener au bûcher !!

Alors la bloggeuse , elle se démonte pas, elle prend son courage à deux mains et elle explique patiemment sur chaque commentaire désobligeant, quelle était sa démarche et que surtout, surtout, ELLE n’a  JAMAIS divulgué une conversation dite secrète. Elle ne savait pas que cette conversation était née dans la secte vengeresse, puisqu’elle l’avait elle-même  lu sur la page d’une association…Elle ne connaît absolument pas la fille qui a posté cet échange donc pourquoi lui vouloir du mal ?

La stupide bloggeuse voulait juste faire son travail de dénonciation des actes et paroles grossophobes pour alerter l’opinion public…

Finalement, quelques minutes plus tard, elle reçoit ( la stupide bloggeuse), un message d’une autre administratrice du groupe qui lui confie qu’il s’agit d’une erreur et que le groupe a désormais la preuve que la bloggeuse n’a rien volé , Et, que si elle le souhaite, elle peut redevenir membre du groupe sans soucis ……..

Pas un mot d’excuse sur les préjudices moraux ET autres. Un simple « Oups, on a la preuve que c’est pas toi, reviens » !!

Sur ce, je demande à ce que l’on écrive un correctif sur le groupe. Une personne a priori me dit s’en être chargée ( ah oui parce que la bloggeuse naïve, c’est moi …) mais ça vous l’aviez compris depuis le début non ?

MAIS, malgré la reconnaissance d’erreur de LEUR PART, eh bien l’acharnement continue et de surcroît de façon très vindicative de la part d’une des administratrices les plus engagées sur le groupe … Bizarre non ???

Jusqu’à présent les rapports étaient cordiaux. Oui parce que, il faut savoir que je connais cette personne car elle gravite dans le milieu. Je postais mes articles sur ce groupe et les annonces de mes événements vide dressing, avec évidement SON accord. D’ailleurs, cette même administratrice un jour m’avait même demandé si j’avais un lieu a lui proposer pour créer son propre vide dressing, ce à quoi j’avais répondu que si je trouvais un lieu sympathique et adapté à sa demande, je reviendrais vers elle.

Etonnant non cette haine soudaine pour ma personne ? « Mais Christelle ( je me parle à moi même) , cesse ta parano enfin ! Ces personnes ne sont pas si malveillantes que cela. Elles ne peuvent pas être ainsi enfin… Les grosses sont toutes des gentilles non ? On travaille toute pour la même cause non ? LOL

Lumières, Jeune Fille, Portrait, Bokeh, Naturelles

Je profite de cet article pour lancer un appel, si cette personne se reconnaît, surtout quelle prenne contact avec moi parce qu’un procès d’intention sans avocat ni droit de défense, cela s’appelle une exécution et c’est interdit par la loi. Tout être est présumé innocent, jusqu’à preuve de sa culpabilité non ??

Un autre petit truc, entre amies, quand on souhaite que quelque chose reste classé « secret défense », surtout dans un groupe FACEBOOK, ou il y a  plus de 5000 personnes qui potentiellement peuvent faire un print écran des dites conversations secrètes, ben on n’écrit pas de secrets hein, c’est moins con 😉

Et puis il serait tant de relever le niveau intellectuel du débat, parce que lorsque l’on  vole quelque chose, on ne le met pas en place publique et visible de tous non ? Mon cerveau a ses limites mais de là à sciemment voler la conversation et ne pas cacher mon nom délibérément sur les réseaux, c’est digne d’une décérébrée non ??

Voilà, je voulais vous partager ma sympathique expérience Facebookienne 🙂 Et puis je voulais me donner un droit de réponse pour après vous laisser juge.

  •  A tous mes défenseurs, qui souvent ne me connaissaient même pas mais croient en mon éthique, je vous adresse un grand merci et toute mon admiration car votre courageux soutien m’a fait chaud au cœur !
  • A toutes mes détractrices, je vous remercie car ma page a grâce à vous augmenté son nombre de likes et surtout de lecteurs.
  • A celles qui se sont délectées en silence derrière leur PC , un vrai merci également car la bienveillance ne peut s’exprimer que si la malveillance existe 😉 
  • Un merci tout particulier à cette grande gourou ( e)  de l’administration de groupe, qui m’a permise de vivre une vraie expérience sociologique, une de celles que connaissent toutes les personnes qui « dérangent » 🙂

Et puis, en conclusion,

Pour avoir des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre, il suffit juste d’exister, d’avoir des convictions et d’y croire ! Serais-je aux prémices de ma gloire ? C’est dingue, je suis célèbre et je ne le savais pas…

Allez, à la prochaine < 3

Christelle 

PS : Depuis le groupe a fermé pour mieux se reconstruire, dixit « à l’abri des taupes »… Triple lol

3 Commentaires

  1. Ariella dit :

    Je n’aurai pas donnée autant d’importance à cet échange. Et NON !!! Les rondes ne sont pas toutes gentille. Et ça leur a fait un buzz avec plus de 500 commentaires ! Laisse couler

  2. hélène dit :

    J’en reste sans voix, mais ne suis pas étonnée. La méchanceté humaine chez certaine personne est sans limite. Courage j’aime tes articles, je les trouve toujours très à propos.
    Bises

Laisser un commentaire

Ceci est une boutique de démonstration pour test, aucune commande ne peut être formulée Rejeter