MA PULP V2

article-ronde atomique2
J’ai pas le physique de l’emploi ?
17 septembre 2017
baby-2709666_1920
METHODOLOGIE DU LYNCHAGE EN BONNE ET DUE FORME
7 novembre 2017
Show all

MA PULP V2

cof

cof

Parce que je dois avoir un petit coté masochiste et surtout parce qu’il n’est jamais bon de rester sur une mauvaise impression et puis, en toute honnêteté, parce que j’ai été invitée par 46 et +, j’ai donc assisté à la Pulp Fashion week cuvée 2017 !!

L’image contient peut-être : ciel, nuit et plein air

Alors, roulements de tambour pour le verdict …Ta dam …. Eh bien c’était vachement mieux !!!

Alors sur le plan purement technique et fonctionnel, un lieu moins grandiose mais beaucoup plus adapté. Des mannequins qui défilent au ras du sol, c’est nettement mieux que sur podium pour la valorisation de leur corps et pour le contact visuel avec le public. A manger et à boire, certes moyennant finance, mais à manger et à boire, donc au moins pas de risque d’hypoglycémie ou de sécheresse du gosier Clignement d'œil

Un éclairage très sympathique. Moi j’ai vraiment aimé le coté défilé style « haute couture ».

Bon pour les chaises, rien à faire …. Impossible de poser deux fesses format XL sur une seule chaise au risque de déborder sur la voisine, qui, si elle-même a un fessier protubérant, ben … c’est la merde …

 

Au niveau des créateurs, Jean Marc Philippe, le VIP de cette saison a fait très fort. Une vraie scénographie, une histoire, une esthétique, un univers et des fringues pas mal du tout. Seul petit bémol, leur plus belle pièce selon moi, une veste à presque 300 euros … Pour ma part, je ne ferai que baver devant les vitrines. Apres, il faut reconnaitre que tout fantasme n’est pas bon à réaliser donc qu’à cela ne tienne, je continuerai à fantasmer Sourire

J’ai également découvert des marques que je ne connaissais pas et ça, c’est un vrai bon point ! Je ne vous citerai pas tous les créateurs car la liste est trop longue, mais vous pouvez faire un tour sur le site de la Pulp et visionner les différents styles et marques.

 

Du « pas encore vu »

C’est personnellement ce que je viens chercher dans ce type d’évènement. Du renouveau, de la créativité, du choix et différents styles pour sublimer nos volumes

Après, aimer ou non, est une affaire de gout ; mais avoir le choix du plus jeune au moins jeune, du plus habillé au plus décontracté, c’est là mon attente. Même des pièces importables c’est top, car la mode n’est pas toujours portable. Si elle est artistique et créative, moi cela me va ! Si elle me permet de générer des sensations, des émotions, c’est un pari gagné ! Un tableau de grand peintre n’est pas toujours le bienvenu selon la déco de votre maison mais cela ne vous empêche pas d’apprécier et c’est bien là le rôle des évènements dédiés à la mode : promouvoir l’art de la créativité vestimentaire.

Des mannequins valorisées et habillées à leur taille, la bonne taille. Rien de saucissonné, rien de disgracieux ; des femmes pulpeuses ou non… mais mises en valeur. Encore un manque de femmes plus volumineuses car elles existent aussi … Mais bon, les rondeurs étaient représentées.

Petit bémol sur les chaussures pas toujours assorties aux vêtements et souvent les mêmes paires revenant systématiquement sur les mêmes filles. Point de détail esthétique, certes, mais qui a son importance. Une tenue valorisée, c’est aussi une paire de chaussure assortie 😉

Alors je sais qu’il est de bon ton de valoriser « toutes les femmes, de toutes les tailles » et que l’effet politiquement correct est garanti mais la fille en taille 36/38 à la Pulp (traduisez pulpeuse) moi j’adhère pas. Oui, toutes les femmes ont le droit d’être aimées, valorisées et non discriminées mais lorsque l’on parle d’un événement initialement dédié « plus size », le mannequin en 38 n’apporte rien. II est impossible pour une fille ronde de se projeter dans une tenue portée par un corps qui n’avoisine en rien le sien.

N’oublions pas que les femmes rondes souffrent de pénurie pour s’habiller selon leur gout et pas seulement selon leur taille ! Alors la belle plante qui peut trouver sa taille dans tous les magasins et qui défile à la Pulp fashion week…bof bof… C’est un peu comme le magnifique chaton persan qui sert d’accessoire à l’une des mannequins, ce n’est pas ce que l’on a fait de plus « éthique » pour l’animal… Oui il était « so cute », oui il a certainement été bien traité, oui on ne pouvait que s’attendrir devant tant de douceur et de beauté… mais non, un chaton n’est pas un sac à main 🙁

 

Je me suis franchement régalée cette fois ci et d’autant plus, que grâce à Ariella, qui représentait la marque Adam Brody, j’ai pu être placée au premier rand donc merci  beaucoup !

D’ailleurs à ce propos, tous les ans on garde les premiers rangs pour on ne sait quelles stars qui ne viennent jamais et du coup les gens sont entassés sur le fond alors qu’ils pourraient gagner un rang voire deux et donc mieux apprécier le show. En plus, ce serait moins égratignant pour l’égo , de se trouver plus près de la scène, surtout quand les places de devant restent occupées par des fantômes. A bon entendeur 😉

Voilà, je sais dire quand ca ne me plait pas et je sais aussi dire quand cela me plait

Cette année, je dis bravo, la qualité de la prestation est montée d’au moins deux crans et cela mérite de reconnaitre les efforts qui ont été faits pour améliorer la prestation. Un vrai show, plutôt convivial, en tous cas moi j’ai bien rigolé car j’ai cette année décidé de me sentir très à l’aise et du coup c’était bien le cas.

Je peux regretter que sur les deux jours, on n’ait pas accès aux mêmes contenus car à moins de vivre sur Paris intra muros et d’avoir l’envie et les moyens de se payer deux entrées, les contenus ne sont pas les même et donc les niveaux d’information sont différents d’un jour sur l’autre.

La personne qui est venue exprès de Troyes pour la journée, ne peut pas forcément payer un weekend complet à Paris, et du coup, on peut avoir le sentiment d’avoir raté quelque chose alors que l’on y était… Je comprends l’intérêt financier de cette formule mais je ne suis pas certaine que cela soit la meilleure vision marketing.

Perso, même si je vis en région parisienne, ce genre d’évènement c’est épuisant et le faire deux jours d’affilé, soit tout un weekend, cela présuppose d’une non vie de famille voire d’une non vie tout court 😉

Enfin, même si j’ai vraiment apprécié cette année le show, je ne peux pas laisser sous silence la souffrance d’une des créatrices primée cette année. N’SQOL, Cette femme malade et en fauteuil roulant, a vécu un cauchemar. D’après ses confessions publiques, rien n’était adapté à sa condition physique. Moi de ma fenêtre de visiteur valide, tout était super mais j’adresse tout de même un clin d’œil de soutien et de sympathie à cette personne car je ne veux pas qu’elle ait le sentiment que la douleur qu’elle a vécu reste sous silence. Je ne jette la pierre sur personne, j’appelle juste à une prise de conscience sur la médiocrité générale des infrastructures et des attitudes apportées aux personnes handicapées et de surcroît en obésité.

Voilà ! Il reste encore un peu de boulot mais c’est normal ! Organiser un évènement de cette envergure c’est une expérience de chaque instant. Beaucoup de choses ont été améliorées, d’autres restent perfectibles et c’est tant mieux car finalement, comme dans une relation amoureuse, le plus palpitant est souvent l’avant dans les premiers émois et non l’après 🙂

2018 sera encore un meilleur cru, il faut juste en avoir envie et y croire !

Christelle

Ronde Atomique

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Ceci est une boutique de démonstration pour test, aucune commande ne peut être formulée Rejeter