Le stress format « ronde »

S’alimenter selon son besoin est une compétence innée :)
18 novembre 2015
talon-chaussure
Je talon, tu talons, Nos talons de rondes ;)
7 décembre 2015
Show all

Le stress format « ronde »

7161239421_1bfdc79fea_z

Le stress est un mécanisme et non une émotion. Par contre, c’est un mécanisme physiologique qui déclenche des émotions. Les émotions déclenchées par le stress peuvent alors être de l’ordre du positif ou du négatif…

Le stress, médicalement parlant est une séquence d’évènements qui provoque des symptômes physiologiques et/ou psychosomatiques. C’est à ce titre que l’on peut basiquement parler de “bon et de mauvais stress”.

La différence entre ces 2 stress est le DOSAGE, l’intensité.

7161239421_1bfdc79fea_z

En effet, un peu comme en cuisine, le sel est un complément indispensable pour permettre à un plat de révéler toute sa saveur, c’est en quelque sorte un “sublimateur” de goût mais si le sel est trop fortement dosé, alors le plat pourra devenir jusqu’à immangeable !

Entre parenthèse, nous avons tous pu constater que la notion du dosage de sel est assez propre à chacun. De la même manière, le dosage de stress est également propre à chaque individu, en fonction de son capital émotionnel, de son vécu, de son ressenti et de sa capacité d’autonomie face à la pression sociale.

En réalité, le stress n’est ni bon ni mauvais en soi, c’est un mécanisme qui a la nécessité d’exister car en fonction des situations, sa mise en route nous permet de juger de évènement et de répondre aux sollicitations via l’émotionnel. Si le stress n’existait pas, nous ne saurions juger et appréhender les évènements.

Le stress stimule un mécanisme physiologique, le cerveau alerte le corps pour nous stimuler à agir. Action, réaction !

Ceci étant dit, le stress est plus souvent connu sous 2330413677_4518407ce1_zsa forme destructrice, c’est à dire que notre corps est soumis à une surdose de décharge électrique, une surtension et cela peut aller jusqu’au cours circuit.

A l’inverse, lorsque le stress est identifié et qu’il est  “sain”, c’est à dire à la juste dose pour chacune des individus que nous sommes,  il peut être un allié des meilleurs car il est un élément de stimulation qui pousse à juste dose l’être humain à affronter, réagir, actionner des réflexes de dépassement  de soi et générer de la fierté Sourire

Les facteurs qui engendrent du stress sont extrêmement nombreux mais en ce qui concerne particulièrement les rondes atomiques, il y a un facteur de stress qui me parait des plus importants et que je tiens à souligner dans ce billet pour y faire face encore et toujours:

  l’exigence grandissante d’une dite perfection ! Une perfection de la minceur, pour ne pas employer le mot de dictature qui de fait est un élément TRES stressant puisque la femme en surpoids par définition  ne répond en rien aux exigences de la minceur !

Pourquoi le facteur de l’exigence , de la perfection est il destructeur ?

Eh bien parce qu’il vous oblige à être tout le temps sous le contrôle! Et qui dit contrôle dit perte de contrôle ! Et oui, le contrôle permanent ne peut exister, c’est un leurre donc plus le contrôle est fort et soutenu dans le temps, plus la perte de contrôle sera intense, fréquente et disproportionnée…Measuring tape around empty bowl on table

 

 

 

 

 

Je suis trop grosse, je dois absolument perdre du poids, je contrôle excessivement ce que je mange puis sous le coup du stress, je peux momentanément réussir à me calmer avec mes aliments “consolants” ( chips, chocolat,etc. ). La plénitude revient pour une très courte durée car le stress de ce que je viens d’ingurgiter et de la perte de contrôle revient me hanter alors foutu pour foutu et bonne à rien que je suis, je repars me remplir au sens propre comme figuré de mes aliments doudous préférés etc. Etc.… On se comprend ?  Je pense qu’il est inutile de développer plus le concept Clignement d'œil 

Pourriez vous envisager de vous “ficher un peu la paix” ? Oui parfaitement, de “vous lâcher un peu “?  Autrement dit de vous “laisser un peu respirer “?

Alors excellente transition, et si pour “respirer”, vous pratiquiez un peu de méditation ? Ouah, le vilain mot que je viens de dire là “méditation” ? ! Alors je vous arrête tout de suite, ne vous imaginez pas dans votre plus belle tenue de bouddhiste en train de pousser des petits bruits de l’ordre de l’incantation Sourire Ceci dit, si c’est votre truc, je le respecte. Pour ma part, j’ai beaucoup d’admiration pour le bouddhisme mais ma paix intérieure n’est pas suffisamment développée ou mes chakras ne sont pas suffisamment ouverts (Comme vous voulez), pour passer de longue séances à méditer en posture de Yogi . Posture d’ailleurs impossible car mon corps ne me permet pas de me contorsionner comme il se doit  ET oui mes “petits” bourrelets  ne me permettent pas toutes les postures Tire la langue

woman in yoga position humor cartoon

 

 

 

Qu’est ce que la méditation ?

  • Action de réfléchir, de penser profondément à un sujet, à la réalisation de quelque chose.
  • Attitude qui consiste à s’absorber dans une réflexion profonde.
  • Prendre pour objet de réflexion, examiner mûrement et de manière approfondie

 Méditer c’est donc prendre conscience à l’instant T des besoins de son être, c’est se connecter à ses ressentis, c’est reprendre le contrôle sur la sensation, le stress, en ce qui nous concerne .

Mais “reprendre le contrôle” ne signifie pas taire ses émotions, étouffer ses sensations ou reprendre une part de brocolis vapeurs pour calmer une envie irrépréhensible de mousse au chocolat Clignement d'œil

 Contrôler c’est regarder son stress droit dans les yeux, c’est identifier les sensations physiques et psychologiques que celui ci vous provoque, sans jugement de valeur, avec sérénité, respect et bienveillance.

 S’autoriser à se dire “Je fais du mieux que je peux et se le répéter 100 fois par jour s’il le faut “

Se lâcher ce n’est pas se dédouaner ou s’offrir l’occasion de faire péter tous les interdits. Lorsque le stress négatif veut prendre le pas sur vous et vous apporte directement son lot de compulsions alimentaires, ECOUTEZ votre besoin.

Identifier “le pourquoi” en respirant profondément.

Et c’est comment que je médite moi ?

Asseyez vous, laissez vos paupières tomber et ressentez ce qui se passe en vous.266241328_0665387e49_z

Soyez attentive à chacune des parties de votre corps et ressentez les sensations ( une froideur qui traverse votre cou, une omoplate qui vous gratouille, vos talons plantés dans le sol etc. )

Ecoutez vous respirer, distinguez vos tensions corporelles.

Après tous ces constats, ARRETEZ TOUT ! Ne recommencez pas à mentaliser, si votre esprit fuit, ramenez le à la description de vos sensations corporelles autant de fois que nécessaire !

Voilà, vous avez médité ! Non ce n’est pas une blague , encore moins une arnaque, Essayez vous m’en direz des nouvelles Clignement d'œil

Méditer c’est je vous le rappelleune activité mentale de connexion avec soi et pour travailler sur les méfaits du stress dans votre être, il faut regardez vos sensations corporelles. Votre corps devient votre objet de réflexion !” 

Le sensation de stress nous fait manger ou au contraire nous fait arrêter de manger mais en général, chez les personnes en surpoids, le fait de manger nous apaise momentanément et nous Re- stresse très rapidement.

Le culte d’une pseudo perfection dans quelque domaine que ce soit est un leurre pour ne pas dire une cruauté humanitaire car toute personne qui n’atteint pas ces critères de perfection erronés et illusoires se vit “moche, nulle, inadaptée etc. “.

Manquer d’estime de soi c’est un des facteurs qui génère du stress et ce stress est évitable à la condition de s’aimer pour ce que l’on est et de se foutre des critères de perfections.

Nous sommes des êtres humains, pas des êtres de perfection !

Stresser parce que l’on a une présentation en public à faire et que c’est un exercice inconnu de nous, c’est tout à fait légitime et cela peut même être très positif car nous allons tenter de dépasser nos peurs et générer une immense fierté pour ce que nous avons réussi à nous prouver en allant au bout de cette nouvelle expérience mais stresser parce que l’on atteint pas les mythes de la beauté minceur, permettez moi de vous le dire que cela n’a pas de sens ! Cela revient à se stresser parce que l’on arrive pas à côtoyer le père Noël ( c’est de circonstance Clignement d'œil ) alors que celui ci n’existe pas ! Pardon d’avoir lâché le morceau pour les plus sensibles Tire la langue

Christmas Stress Guide

La beauté ne se conjugue pas uniquement avec le verbe mincir et la perfection n’existe pas !

Au fond de vous, vous le savez aussi bien que moi alors NO STRESS ! Sourire

N’hésitez pas à commenter ces articles mes belles rondes et à très bientôt !

Atomiquement vôtre

Christelle

Laisser un commentaire

Ceci est une boutique de démonstration pour test, aucune commande ne peut être formulée Rejeter