Joyeux Noel Felix (ette) !

clip_image032
Actu fringues !
4 décembre 2016
D’ailleurs, à propos de Noel ! Que vais-je mettre ??
18 décembre 2016
Show all

Joyeux Noel Felix (ette) !

Bon eh bien ça y est … Nous y sommes presque… J-15 et le Père Noel sera parmi nous ! Oui mais voilà… Pour certaines c’est un enchantement et pour d’autres une véritable corvée, pour ne pas dire une véritable source d’angoisse … Il m’a donc semblé opportun de faire un petit article « mémo », à relire la veille de “THE EVENT” !

Repas de famille avec des êtres que l’on affectionne et d’autres moins, soirée seule, tiraillement entre membres de familles composées et recomposés, parents, beaux parents, absents, tout se confond dans une atmosphère brumeuse et beaucoup de personnes n’aiment pas Noel ou plus exactement le redoute. Et puis, courses aux cadeaux, lutte contre les ruptures de stocks pour le jouet dernier cri de vos chérubins, menu à rallonge, surenchères de la comédie du bonheur et compétition de guirlandes, sans oublier budget saccagé et excès en tous genres, tout est parfois réuni pour que rien ne soit ni beau ni à la hauteur…

Pourtant, si l’on arrête le temps deux minutes et que l’on se questionne sur le fondement même de Noel, répondez à cette question :

A quoi sert Noel ?

J’entend déjà les plus hostiles : »c’est une fête commerciale, tout juste bonne à filer des gastros et à martyriser les canards et autres volatiles ! » Bon ok cela peut être cela, je vous le concède !

Mais juste sur le plan humain ? Quelle est la symbolique de cet instant ?

A quoi pourrait vous servir Noel, à vous personnellement ?

La réponse ne serait- elle pas dans les mots : partage, réunion ou plutôt union, bienveillance, féérie dans les yeux des enfants, amour exprimé, plaisir du palais ? Par exemple, car la liste est non exhaustive.

En plus de suspendre des boules plus scintillantes les unes que les autres, ne peut-on pas aussi suspendre un moment dans le temps ? Un moment ou l’on retrouve du sens, de l’authenticité et de la plénitude, le tout extérieurement ET surtout intérieurement. Noel n’est pas que cette foire d‘empoigne qui nous ait donnée à voir dans les grands magasins avec un individualisme poussé à son paroxysme et ce, même s’il est difficile de se soustraire à l’exercice qui consiste à offrir de beaux présents.

Noel n’est ni plus ni moins qu’une forme de « pense bête » pour mieux se tourner vers l’autre à la condition que chacune ait déjà décidé de se tourner sur soi et de s’habiter de l’intérieur !

star-1553662_1280

Je pars

Certaines auront préféré rompre avec la tradition subie. Partir pour échapper aux festivités de Noel, c’est bien aussi. La cabane au fond des bois ou le voyage aux Caraïbes en vase clos sont des options que certaines peuvent envisager MAIS à la condition que cela ne génère pas plus de culpabilité que de bien être.

Si votre conscience gère, vous pouvez simplement vous accommoder d’un peu de remords qui parfois peuvent être plus supportables qu’une présence obligatoire dans une ambiance nocive et destructrice. Le plus dure c’est la première fois car vous devenez « la vilaine casseuse de rite » mais rapidement, votre changement induit aux autres la nécessité de leur propre changement. Mise en garde : la manipulation émotionnelle peut être grande et remettre en cause la Notion de « loyauté à la famille » : « Tu ne peux pas faire ca ? Tu ne vas pas partir le jour de Noel ? Tu ne peux pas nous faire ca ? … »

way-427984_1920

Je reste

Bon finalement c’est décidé, j’assume ou pas mais je ne me soustrais pas à la tradition et je dine avec ma famille !

Alors évidemment, sans stigmatiser car fort heureusement ce n’est pas comme cela dans toutes les familles mais à la lecture de plusieurs témoignages, visiblement certains schémas nocifs perdurent, alor j’ai voulu faire un petit listing des phrases assassines que beaucoup de lourdauds bien souvent plus naïfs que méchants assènent systématiquement sans préjuger une seule fois du mal que cela peut faire aux autres !

Alors pour que vous puissiez conjurer le sort, exorciser vos vieux démons et prendre du recul en pensant à mon clin d’œil ironique, en cas de grand moment de solitude face à une réflexion stupide, j’ai prévu la liste des phrases les plus « nazes » ! C’est parti pour le florilège des trucs bien gras qui pimentent ce joli réveillon !

Les classiques dédiées à tous :

« Très bon ce poulet (devant une pintade ou un chapon) ou très bon ce pâté (pour un foie gras) ! »

« Il est bon ton champagne ! », « Oui il peut ! Vu le prix que je l’ai payé ! »

« Je n’aime pas Noel c’est vraiment glauque ! »

« Tu sais comment on fabrique le foie gras ? »

« J’ai trop mangé, avec toute cette bouffe ! Je me sens barbouillé (comme si on vous avait obligé à engloutir un kilo de homards à 50 euro le kilo que votre hôte vous a gentiment offert à table ! »

Le champagne est servi, votre coupe est finie et ne demande qu’à se re- remplir et là Gaston ouvre la bouche « Ben dis donc t’a une sacrée descente ! »

« Arrête de te gaver d’amuses bouches, tu ne sauras pas apprécier le repas ! »

« Tu as fais du gras depuis l’année dernière ? »

murderous-christmas-1884859_1280

Les spéciales dédicaces à nos petits corps rembourrés :

« Tu as bon appétit, il vaut mieux t’avoir en photo qu’à table ! »

« Tu vas être malade si tu continues »

« Mange, il vaut mieux faire envie que pitié ! »

« Tu as un bon coup de fourchette dis donc ! »

« Je tiens plus dans mon pantalon, je me sens comme une baleine » ! ( dit la femme très filiforme face à la belle ronde que vous êtes )

« Fais pas ta timide, ressers toi ! » ( sous entendu, si t’es ronde c’est bien parce que d’habitude tu manges plus que cela )

« Eh bien tu as aimé, ne te gène pas avec nous, tu peux lécher l’assiette ! »

« Tu fais honneur au plat, ça fait plaisir ! »

« Arrête de l’embêter ! C’est vrai quelle doit perdre du poids mais c’est Noel tout de même, elle a le doit de se faire plaisir ! »

« Tu ne devrais peut- être pas te resservir ? »

« Arrête de te gaver d’amuses bouches, tu ne sauras pas apprécier le repas ! »

« Le prends pas mal, moi ce que je dis, c’est pour ton bien ! »

« Tu ne manges pas beaucoup finalement ! » (sous entendu par rapport à ton poids)

« Jolie robe ! Moi je ne sais pas comment tu fais pour porter ça ! J’adore mais je n’assumerais pas… »

Finalement, sorties de leur contexte et prises pour ce qu’elles sont, ces phrases ne sont ni plus ni moins que des mots insipides qui ne prennent de valeur que si vous leur en donnez !

Si vous retirez toutes les émotions négatives que ces phrases ravivent en vous, vous serez juste face à des mots niais qui servent à des personnes vides pour faire un pseudo bon mot et attirer de l’attention sur eux. Finalement le fait de regarder la paille dans l’œil du voisin permet de ne pas regarder la poutre que l’on a dans son propre œil ; )

Rappelez-vous que celui qui vous parle ne vous parle, in fine,  bien souvent, que de lui !

Imaginez vous la platitude de la vie des personnes qui s’adonnent à ce genre de réflexions et regardez le vide que représente leur propre existence pour avoir tant besoin de vous disséquer et vous portez un intérêt dont vous vous passeriez volontiers, j’en cconviens maiss ui ne doit en éaucun as géacher votre moment à vous !

Si vous posez vos limites mentalement et refusez toute forme de maltraitance, et à commencer par celle que vous vous infligez vous même, l’autre s’adaptera rapidement à la non -autorisation implicite ou explicite que vous lui aurez opposée !

background-1749552_1280
En conclusion, je vais emprunter deux phrases clefs à deux auteurs différents :

Noël n’est pas un jour ni une saison, c’est un état d’esprit. « 
Calvin Coolidge

 

La plus grande surprise du matin de Noel c’est de lire sur les emballages:

« Piles non fournies » Sourire

Auteur inconnu

 

Ronde atomique

Christelle

Laisser un commentaire

Ceci est une boutique de démonstration pour test, aucune commande ne peut être formulée Rejeter